Gratuité

Accueil > Mots-clés > Socio-économie non-marchande > Gratuité

Penser et envisager la société en dehors du marché est-il encore possible à l’heure où la pensée économique et la pensée politique réfutent la puissance ou même l’existence des échanges non-marchands.

Objectif : interroger les dynamiques sociales qui se construisent dans la sphère non-marchande, penser et élaborer des outils d’analyse et de transformation sociale permettant de comprendre les interactions profondes et complexes qui se nouent entre l’économie non-marchande et l’économie marchande, construire une anthropologie économique et une socio-économie des échanges non-marchands.

Articles

  • Internet et la déprofessionnalisation
    16 janvier 2009, par Benjamin Grassineau

    Internet est aujourd’hui considéré comme un outil de communication convivial, au sens d’Ivan Illich. Libre et ouvert, il est censé renforcer la transparence au sein des sociétés démocratiques, assurer la production et la diffusion en réseau d’informations citoyennes et scientifiques et permettre aux citoyens de se protéger du contrôle qu’exercent les institutions politiques et marchandes à leur endroit. Il rejoint donc de près l’utopie des Lumières qui voulait démocratiser la science pour en faire un (...)

  • Les « talveras », ou les marges comme espaces de résistances ?
    18 septembre 2020, par Jonathan Louli

    « Dans un cheminement et une durée qui font rupture avec ceux de l’organisation universitaire, il parcourt comme autant de chemins sans but sa talvera – le bas, l’en-dehors, l’ailleurs, l’à-côté, le mis de côté, le laissé en plan, en friche ou, encore, pour compte – où fourmillent des pratiques quotidiennes, des récits et des signes, des mythes et des traces » (p. 37).
    Bernard Eme, 2011, « Postures assignées, usages revendiqués de la talvera », in Journal des anthropologues, « Postures assignées, postures (...)

  • Prochaine réunion Lignes de Crête le 06 mai 2022
    6 mai 2022, par Beata Michou, Benjamin Grassineau, Charles Péchon, Françoise Crézé, Leila Oumeddour, Michel Liu, Sébastien Doussaud, Tahar Bouhouia

    Date : 6 mai 2022 de 14h à 18h
    Lieu : Dans les locaux de l’IRTS Parmentier salle E21 (escalier C)
    145 av. Parmentier (Paris 11)
    M° Goncourt (ligne 11) Crédits. Schémas 1, 3 et 4 : Tahar Bouhouia. Schéma 2 : Sébastien Doussaud.
    La prochaine réunion du laboratoire de recherche Lignes de Crête qui se tiendra le 06 mai 2022 de 14h à 18h dans les locaux de l’IRTS Parmentier.
    Nous réfléchirons autour de l’ordre du jour suivant : Présentation de la démarche de recherche action par Michel Liu Présentation de (...)

  • Projet d’un espace de gratuité mobile (caravane de la gratuité).
    8 octobre 2019, par Benjamin Grassineau

    Problématique
    Pour améliorer le sort de personnes qu’elles considèrent comme étant en situation de détresse sociale, ou piégées dans des spirales de violence, les politiques sociales et les politiques préventives sont généralement orientées vers la réalisation d’objectifs intermédiaires : la réinsertion par le travail, la satisfaction des besoins économiques fondamentaux ; pour préserver leur bien-être et leur sécurité au sens large, ou pour tenter de réduire la délinquance que ces politiques rattachent à (...)

  • Compte-rendu de la réunion Lignes de crête du mardi 10 novembre 2020
    23 novembre 2020, par Benjamin Grassineau

    Réunion APSAJ / CEDREA / IRTS / LDC
    Le contexte
    Cette réunion de lancement du projet d’espace de gratuité mobile circulant dans les XVIIIe et XIXe arrondissements de Paris, a eu lieu le mardi 10 novembre durant la matinée. Elle a pris place dans le contexte particulier de l’épidémie de COVID-19 qui, en raison des mesures gouvernementales, a impacté sur son déroulement (environ la moitié des participants étaient présents en visio-conférence) et devrait impacter sur les actions réalisables durant la (...)

  • A propos de la mise en place de la caravane de la gratuité
    24 novembre 2019, par Françoise Crézé

    La Caravane de la Gratuité va s’implanter dans des espaces où existent des réseaux d’échanges. Sa mise en place va être le fait de personnes qui ont des réseaux d’échanges et va s’adresser à des personnes qui ont aussi des réseaux d’échanges. Certains réseaux sont les mêmes, d’autres diffèrent. Au cœur de la vie quotidienne, les jeunes et les moins jeunes vivent des échanges ; échanges de paroles, échanges marchands (voire deal), échanges violents (voire rixes), échanges amoureux, échanges familiaux…
    Il (...)

  • Libre et/ou gratuit ?
    2 avril 2022, par Benjamin Grassineau

    Évènement : Journées du logiciel libre. Date : 02 avril 2022 à 17h. Lieu : la Maison Pour Tous – salle des Rancy accueille les JdLL au 249 rue Vendôme, Lyon. Conférencier : Benjamin Grassineau
    Le libre ne serait-il pas finalement un peu gratuit ? Faut-il rejeter cet aspect ou le valoriser ?
    Dans le monde du libre, la cause semble entendue : libre ne veut pas dire gratuit, voire même, s’oppose à la gratuité. Mais que faut-il entendre pas là ? Car si le concept de culture libre se rapporte à quelque (...)

  • Table ronde : « La culture libre est-elle gratuite ? », le 07 avril 2019 de 11h à 13h à Lyon.
    7 avril 2019

    Une table ronde avec des acteurs du monde du libre sur la question du financement.
    L’auteur de la bande dessinée Pepper & Carrot, quatre personnes contribuant à différents projets libres, un directeur de l’association Wikimédia France et un docteur en sociologie seront présents pour échanger autour des pratiques et de leurs expériences, sur ce thème permettant d’aborder plusieurs points autour du financement de projets libres.
    Intervenants : Kawak, Benoît Prieur, Rémy Gerbet, Benjamin (...)

  • Journal du Boomerang - n°1
    3 novembre 2021, par Sébastien Doussaud

    À DÉCOUVRIR : d’autres articles du même type sur le carnet de recherche participatif Développement endogène et espaces de gratuité.
    Quoi dire de plus ? Les comptes rendus d’Ana et de Charles apportent déjà de nombreuses précisions sur les trois dernières interventions du Boomerang. Quoi dire de plus, en lisant les réflexions et remarques de Françoise et de tous et toutes ?
    Mais voilà, cette expérience est captivante, cette histoire commence et si nous ne sommes qu’au début de cette aventure, et qu’elle (...)

  • Sur un livre de Jacques Ellul, « Déviances et déviants dans notre société intolérante »
    13 novembre 2021, par Charles Péchon

    Jacques Ellul, Déviances et déviants dans notre société intolérante, Éres, 2013. Éd. originale : 1992.
    Logo de l’article : "A non-conformist....." par Seth Capitulo est sous licence CC BY 2.0
    En participant au projet Boomerang, j’ai pu découvrir le milieu de la prévention spécialisée. Je remarque par ailleurs, dans la vie de tous les jours ou dans les médias, l’importance prise par le phénomène de la déviance. Enfin, J. Ellul, auteur que j’apprécie, a publié à la fin de sa vie, un ouvrage traitant de ce (...)

0 | 10 | 20