Journée sur la recherche indépendante à Marseille le 24 septembre 2020

0 vote

« Une recherche indépendante ? Et pourquoi pas ! »

Début : 14h00
Fin : 18h00
Adresse : 41 rue Jaubert, 13001 Marseille.

« Le premier but, et le plus urgent, de la nouvelle science sera de nous permettre d’assumer nos besoins matériels essentiels (nourriture, vêtements, logis), sans en être les esclaves par un travail épuisant et sans attrait. Elle n’y parviendra que dans la mesure où une large partie de la population s’associera créativement à son développement, en devenant chercheur, dans sa pratique quotidienne. C’est ainsi que notre travail, rendu à sa fonction première de moyen pour la satisfaction de nos besoins matériels, pourra en même temps se transformer en une "praxis", une activité créatrice complète, se rapprochant de plus plus du jeu, qui est à lui-même sa propre fin. »
 
Alexandre Grothendieck et Denis Guedj, « Allons-nous continuer la recherche scientifique ? », Survivre... et Vivre, n°10, octobre-décembre 1971, p.19.

« Une recherche indépendante ? Et pourquoi pas ! »

 [1]

Voilà le thème que nous allons explorer le 24 septembre dans une journée qui fera se rencontrer le LISRA et le CEDREA (qui accompagne la création de Lignes de crête, le laboratoire de l’APSAJ). Le but : se rencontrer entre chercheurs et acteurs-chercheurs en sciences humaines et sociales qui pratiquent la recherche de façon indépendante (et les chercheurs académiques sont bien sûr également les bienvenus), de manière à se fédérer, échanger nos expérience, se conforter dans l’idée qu’une recherche indépendante est possible et légitime, découvrir les différentes motivations et pratiques des uns et des autres et peut-être produire à terme de la connaissance sur le sujet (articles, vidéos, enquêtes...).

Devraient également participer en visio-conférence d’autres chercheurs, indépendants ou non, comme Amanda Haste, qui représente l’antenne française de la NCIS, Aurélie Roussary chercheuse indépendante dans le domaine de la gestion de l’eau et Sarah Plantier qui nous parlera d’un projet en démarrage de laboratoire de recherche indépendante sur l’élevage alternatif (le LÉA). Et d’autres personnes intéressées nous rejoindront peut-être pour entendre ou partager leurs expériences. La visio-conférence étant ouverte, n’hésitez pas à en parler autour de vous. L’adresse de la visioconférence sera https://meet.jit.si/RechercheIndependanteMarseille

A noter qu’un texte collaboratif et ouvert est également en cours de rédaction, il permet d’y poster ses réflexions et de faire avancer le sujet. N’hésitez pas à l’enrichir : https://hackmd.io/snQFGjVbTA-qtbx1v2HrKw

Déroulement de la journée

De 14h à 18h, échanges entre les participants (motivations, contraintes, organisation du temps, etc.), découverte des différentes approches de la recherche indépendante et perspectives pour la suite : mise en place d’une plateforme, écriture commune d’un texte ?, comment produire des recherches indépendantes sur la recherche indépendante !, faut-il inventer et formaliser un statut, etc. ?

L’adresse de la réunion sera :

41 rue Jaubert
13001 Marseille

Elle est susceptible d’être modifiée. Contactez le 06 43 95 50 25.

Il y a des possibilités de logement gratuit pour les nuits des 23 et 24 septembre.

En quelques mots

Le LISRA est un laboratoire d’innovation sociale par la recherche-action. Il est depuis longtemps engagé dans une démarche de science ouverte et citoyenne mise au service de l’expérimentation sociale et de la constitution de minorités actives capables de créer des contre-pouvoirs et des contre-expertises.

Le CEDREA est un groupe de recherche et de réflexion composé d’acteurs-chercheurs qui pratiquent la recherche-action et s’intéressent au changement social. Il accompagne le développement du laboratoire lignes de crête.

[1En illustration, Grigori Perelman, chercheur indépendant ayant démontré la conjecture de Poincaré. Il publia sa démonstration sur le portail arXiv.org, rompant ainsi avec la tradition des revues à comité de lecture. Perelman a refusé la médaille Fields et le prix Clay après avoir décliné le prix de la Société mathématique européenne en 1996.

Posté le 24 septembre 2020 par Benjamin Grassineau