Prévention spécialisée

Accueil > Mots-clés > Travail social > Prévention spécialisée

Articles

  • L’accompagnement des parents d’enfants en situation de handicap dans des logements inadaptés
    28 juin

    Editeur : L’Harmattan Parution : 08/02/2022 Collection : Hors collection Année d’édition : 2022 Nombre de pages : 210 ISBN : 978-2-343-25213-1
    Baya Diarra est titulaire d’un diplôme d’état d’ingénierie sociale (DEIS) ainsi que d’un master 2 de sciences humaines et sociales mention intervention et développement social parcours recherche en travail social. Assistante de service social de formation initiale, elle occupe désormais des fonctions d’expertise et de conseil dans le domaine de l’action sociale. (...)

  • Journal du Boomerang - n°1
    3 novembre 2021, par Sébastien Doussaud

    À DÉCOUVRIR : d’autres articles du même type sur le carnet de recherche participatif Développement endogène et espaces de gratuité.
    Quoi dire de plus ? Les comptes rendus d’Ana et de Charles apportent déjà de nombreuses précisions sur les trois dernières interventions du Boomerang. Quoi dire de plus, en lisant les réflexions et remarques de Françoise et de tous et toutes ?
    Mais voilà, cette expérience est captivante, cette histoire commence et si nous ne sommes qu’au début de cette aventure, et qu’elle (...)

  • Educateur de rue en confinement
    13 avril 2020, par Raphaël Balegh

    Force est de constater que le confinement n’est pas compatible avec nos missions d’éducat.eur.rice.s de rue. En effet, compte-tenu du fait que notre travail nécessite d’être sur le territoire d’intervention, sur le terrain dans la rue, le fait que nous soyons bloqués au quotidien et pour un temps assez incertain à notre domicile écarte toute possibilité de pouvoir rejoindre notre secteur d’intervention, à savoir l’espace public.
    Parallèlement à cela, il est question d’une réflexion autour du travail des (...)

  • La contre-productivité des institution socio-éducatives
    15 avril 2015, par Tahar Bouhouia

    Edition : L’Harmattan
    Année : 2015
    Collection : Educateurs et préventions
    Nombre de page : 148 pages
    ISBN-10 : 2343057869
    ISBN-13 : 978-2343057866 Résumé de l’éditeur :
    Cet ouvrage est le second volet d une trilogie portant sur la construction d’assignation collective par les institutions socio-éducatives.
    L’auteur se fait le témoin de l’évolution d une prévention spécialisée entravée par son institutionnalisation, dirigée par la commande publique au détriment des problématiques de terrain.
    Après avoir (...)

  • L’éducateur spécialisé confronté à l’« incasabilité »
    14 juin, par Karim Sanogo

    Editeur : L’Harmattan
    Année : 2019
    Nombre de pages : 170 pages
    ISBN : 978-2-343-20651-6
    Karim Sanogo est éducateur spécialisé et diplômé d’État en ingénierie sociale. Cet ouvrage s’appuie également sur son expérience en MECS et dans des dispositifs spécifiques. Aujourd’hui, chef de service, il continue à œuvrer auprès de ces jeunes aux profils complexes.
    « L’incasabilité » est décrite dans le secteur de la protection de l’enfance par l’incapacité pour de jeunes adolescents à maintenir leur place en (...)

  • Incasabilité et Prévention Spécialisée
    28 juin, par Karim Sanogo

    L’incasabilité est un phénomène repéré par une identification de ce que nous pouvons appeler les « enfants-problèmes » ou « sujets impossibles » et celui-ci serait spécifique aux institutions consacrées habituellement au secteur de la Protection de l’Enfance. Cependant, ces établissements censés accueillir et accompagner ces jeunes ne seraient plus adaptés laissant apparaitre par cette entité « incasables », un sous public parmi les jeunes placés à l’aide sociale à l’enfance. La prévention spécialisée (...)

  • Assignation collective et socialisation d’attente.
    17 juillet 2013, par Tahar Bouhouia

    L’ouvrage « Assignation collective et socialisation d’attente, le cas des harkis et des jeunes de cités » de Tahar Bouhouia vient de paraitre aux éditions de l’Harmattan, collection "Educateurs et prévention"
    Pourquoi certains jeunes de cité sont-ils peu disposés à investir un réseau social indépendant de leur espace de résidence ? Pourquoi ces jeunes qui semblent souffrir d’un sentiment d’exclusion restent-ils confinés dans un périmètre qui limite si étroitement leur champ d’action ? Pourquoi, en fin de (...)